Télétravail: comment tenter de prévenir le risque d’isolement social?
Astuces 5 minute read

Télétravail: comment tenter de prévenir le risque d’isolement social?

Alix Fieux | avril 6, 2021

Flexibilité, conciliation des vies privée et professionnelle, autonomie dans le travail, réduction du temps de transport… heureusement, le télétravail a bien des atouts pour convenir à de nombreux employés. Si certains s’y sont très bien adaptés, le travail à domicile sur une durée prolongée peut pourtant fragiliser grandement la santé mentale de travailleurs plus isolés. Finies les rencontres physiques au bureau, les discussions au lunch ou à la machine à café qui permettaient de se changer les idées et de créer une belle ambiance au travail. 

Or, comme l’explique Jacques Forest, CRHA, Psychologue organisationnel et Professeur à l’UQAM, ces interactions au travail sont essentielles pour permettre aux employés de socialiser, de tisser des relations entre eux et participer à la création d’un esprit d'équipe dans l’organisation. Malheureusement aujourd’hui, les mesures de distanciation sociale imposées les privent de ce relationnel; les échanges professionnels sont passés en mode 100 % virtuel et les liens humains en ont certainement pris un coup.

Résultat: le sentiment d’isolement grandit pour de nombreux travailleurs, impactant aussi leur niveau de stress et leur charge mentale. Pour beaucoup, ils constatent une dégradation significative de leurs liens sociaux, peuvent souffrir d’une perte de motivation, voire même d’un manque de repères dans l’organisation pour laquelle ils travaillent.

Face à une crise sanitaire qui dure, les employeurs peuvent donc agir et tenter de prévenir le risque d’isolement. On vous donne nos pistes de réflexion!

Valoriser la qualité et non la quantité des échanges 

Depuis le début de la crise sanitaire, nous avons tous tenté de multiplier les canaux de discussion pour maintenir une communication régulière avec nos collaborateurs: clavardage, réunions en visioconférence, etc. À la longue pourtant, chacun peut ressentir que ce n’est pas la quantité de ces conversations qui compte pour passer une bonne journée, mais leur qualité. Multiplier les échanges courts et impersonnels ou assister à des réunions avec un trop grand nombre de personnes sans y participer est finalement peu propice aux liens humains plus chaleureux et épanouissants pour tous. 

Notre recommandation dans ce sens? Mieux vaut donc privilégier des réunions et des conversations en plus petit comité. Chacun se sent ainsi spontanément plus investi dans l'échange direct et peut développer un lien avec son interlocuteur. 

Chez Rise par exemple, nos gestionnaires prennent le temps chaque semaine de discuter individuellement avec chaque membre de leur équipe. L’occasion de faire le point sur les missions en cours... mais aussi de parler de sa fin de semaine, de ses loisirs, et de partager ce qui va bien et ce qui ne va pas!

Lire aussi: 5 rituels pour mieux vivre le télétravail dans la durée

Encourager l’esprit de coopération et d'entraide

Il faut aussi garder à l'esprit que depuis le début de la pandémie, de nombreuses recrues ont été embauchées à distance et n’ont pas encore eu le plaisir de rencontrer physiquement leurs collaborateurs. Selon la communication de votre entreprise à ce sujet, elles n’ont donc pas forcément une bonne connaissance des autres membres de l’organisation et de leur rôle. Pour ces employés, le sentiment d’isolement est ainsi d’autant plus important qu’en cas de questions ou de difficultés, ils ne savent pas à qui s’adresser. Qui appeler en cas de problème, sur qui compter?

En tant qu’employeur, vous pouvez aider vos employés à se sentir mieux entourés en favorisant la coopération. Cela consiste à encourager vos équipes à trouver des solutions collectives aux problèmes rencontrés, à toutes les étapes de votre chaîne de production ou de services. Cela peut passer par différentes idées : mettre en place un annuaire des membres de votre organisation en indiquant le rôle et leurs coordonnées professionnelles, organiser des réunions permettant de présenter chaque département ou créer une chaîne de clavardage dédiée aux questions et à l'entraide. 

Chez Rise par exemple, tout nouvel employé se voit attribuer un « buddy », c’est-à-dire un collègue de référence qui peut le renseigner et l’aider tout au long de son processus d'arrivée. 

Encourager la communication en pratiquant la déconnexion !

Enfin, il est indéniable que le sentiment d’isolement de vos employés est d’autant plus grand quand ils passent leur journée devant un écran. Cela se fait au détriment de leurs autres interactions familiales ou amicales, déjà limitées en temps de distanciation sociale et de confinement. 

Bien sûr, vous ne pourrez pas aller jaser sur le perron de tous vos collaborateurs. Néanmoins, vous pouvez les aider à prévenir le risque d’isolement en les encourageant à sortir prendre l’air durant leur temps libre et à vraiment déconnecter une fois leur journée de travail terminée. Ils auront ainsi plus de temps avec leurs proches et auront l’esprit plus léger pour entretenir leurs relations extra-personnelles. C’est aussi une bonne façon de rompre la routine et casser la lassitude du télétravail.

Si la santé mentale de vos employés est une priorité pour vous, consultez aussi nos recommandations pour mettre en place des actions concrètes qui aideront vos équipes à rester en forme et en santé

Give your employees, and yourself, the experience we all deserve.

Book a demo