Santé mentale, une nouvelle pandémie silencieuse au travail?
5 minute read

Santé mentale, une nouvelle pandémie silencieuse au travail?

Julie Bevacqua | décembre 1, 2020

Au cours d’une année, un Canadien sur cinq en moyenne est confronté à un problème de santé mentale ou à une maladie mentale. Bien entendu, 2020 n'est pas une année comme les autres à ce sujet. 

Chacun d’entre nous a été surpris par une vague de changements que nous n’aurions pas pu imaginer avant. Les causes de stress les plus courantes - santé, finances, garde d'enfants, sécurité de l'emploi - ont été exacerbées par la COVID-19 avec ce que l'on appelle une écho pandémie. Comme l’explique l'Association canadienne pour la santé mentale, de nombreux Canadiens qui rencontraient déjà des difficultés de santé mentale avant la pandémie ont ressenti un aggravement de leur mal-être dû à l'isolement social et à la réduction des soins médicaux (compte tenu du confinement). 

Malheureusement, ces troubles peuvent conduire à une stigmatisation des travailleurs : 38 % des personnes pensent que si elles révèlent leurs problèmes de santé mentale au travail, cela nuira à leur carrière. Inquiétant, n’est-ce pas?

Pourtant, comme nous le rappelons souvent chez Rise, garder le silence sur les problèmes de santé mentale n’est bon pour personne. En tant que dirigeants et gestionnaires d’organisation, nous devons montrer l'exemple en étant ouverts, en ne portant pas de jugement et en pratiquant la gratitude et l'autosoin. 

Comment aider la santé mentale de vos employés

Pour aider à la santé mentale des employés, voici quelques actions concrètes que vous pouvez entreprendre.

  1. Soyez prêt à parler de la santé mentale et faites en sorte que les autres membres de votre organisation puissent en parler. Au début, peu de personnes seront peut-être prêtes à en parler ouvertement, mais il est important que vos employés sachent qu'ils peuvent parler de leurs problèmes sans aucune répercussion au travail. 
  2. Pratiquez la reconnaissance. Qu'il s'agisse d'écrire une liste de choses qui vous rendent reconnaissant chaque jour ou chaque semaine, ou de demander aux employés de partager quelque chose pour lequel ils sont reconnaissants lors des réunions mensuelles, pratiquer la gratitude aide à transformer la négativité en pensée positive et améliore le bien-être mental en général. 
  3. Prenez soin de vous et encouragez les autres à faire de même. Il suffit parfois d’une seule petite action pour se remonter le moral, se sentir plus positif : prendre une journée de congé pour éviter l'épuisement professionnel, demander de l'aide pour des tâches difficiles… tout ça compte!
  4. Demandez régulièrement à vos employés comment ils vont et se sentent. Écoutez vraiment et sincèrement leurs réponses. Ces discussions pourraient vous en apprendre beaucoup et vous alerter sur les risques d'épuisement professionnel et de solitude. 

Apprendre à vivre avec nos fragilités 

Ce pourrait être le mantra de 2020, une année où l’incertitude et les difficultés ont été la norme. 

Parler de la santé mentale est encore considéré comme tabou : la plupart des gens sont mal à l'aise avec le fait de parler de leurs difficultés et de leur vulnérabilité. En tant que dirigeant aussi, il peut être difficile de franchir ce cap, de se montrer soi-même fragile et de s'engager dans quelque chose qui est souvent profondément privé. Cependant, en temps de crise, c'est notre humanité qui est la plus précieuse pour les employés. Vos employés apprécieront votre franchise et votre compréhension.

Lire aussi : Comment faire preuve de résilience face à l'imprévisible?

Savoir à écouter sans porter de jugement

Pour apprendre à reconnaître les problèmes de santé mentale de vos équipes au travail, il est essentiel que vous connaissiez vos collaborateurs. Et pour connaître les gens, il est essentiel de savoir les écouter. Avec la généralisation du travail à distance, c’est d’autant plus important. Mais en tant que dirigeants, nous avons souvent tendance à concentrer nos efforts sur les solutions et les affaires. Si cela nous rend bons dans notre travail, cela peut aussi nous rendre moins attentifs aux difficultés de nos employés. Notre recommandation : montrez à vos talents que vous vous souciez d'eux en les écoutant, sans les juger. Vous pouvez aussi leur proposer une aide pour trouver les ressources ou les services dont ils ont besoin. 

Lire aussi : 6 qualités indispensables pour tout gestionnaire des RH

Favoriser l'ouverture et l'honnêteté

Créer un environnement de travail axé sur l'ouverture et l'honnêteté est essentiel pour la santé mentale de vos employés. Les dirigeants peuvent faire le premier pas en abordant leur propre vulnérabilité et en ayant des conversations sur la santé mentale, en tête-à-tête avec les employés et à l'échelle de l'entreprise.

Vous pouvez aussi encourager les responsables à se montrer bienveillants auprès de leurs équipes et entre eux. Cela peut être aussi simple que de dire: « Je sais que les choses sont difficiles en ce moment. Comment gérez-vous la situation ? ». On ne force pas les confidences, mais on montre que le dialogue est ouvert, même sur les sujets délicats. 

Ayez des conversations courageuses. Parlez ouvertement, franchement et honnêtement de la santé mentale, car en le faisant, vous êtes un peu plus proche de la guérison.

Le silence autour de la santé mentale ne sera rompu que lorsque les gens feront de ces conversations une priorité. Chaque fois que nous prenons la décision d'en parler, et de ne pas rester silencieux, les chances de guérison grandissent. Cela signifie des entreprises en meilleure santé, des communautés plus fortes, des familles et des employés plus dynamiques. 

Et vous, comment abordez-vous la question de la santé mentale au travail ?

Give your employees, and yourself, the experience we all deserve.

Book a demo