Aussi importants que le salaire et les avantages sociaux, les congés font totalement partie de ce qui compose l’expérience employé de vos talents, mais aussi de votre culture d’entreprise. En effet, une politique de congés bien pensée peut non seulement permettre de refléter vos valeurs et votre souci de veiller au mieux-être de vos employés, mais elle contribue aussi à augmenter la satisfaction et la fidélisation de vos talents, tout en réduisant l’absentéisme et les risques d’épuisement professionnel.

Nous aurions tort de sous-estimer l’importance des vacances accordées à tous les travailleurs, surtout en 2020. Après de longs mois de confinement qui ont généré de l’anxiété et parfois de fortes émotions, beaucoup ont un grand besoin de sortir de leur cadre habituel et de prendre du temps libre avec leurs proches. On prend donc un moment utile pour faire le point sur la législation en matière de vacances au Québec et les bonnes mesures à mettre en place pour une politique de congés optimale pour vous et vos employés! 

Que dit la loi au Québec ?

Dans toutes les provinces du Canada, la loi sur les normes d’emploi et de travail exige que tous les employés d’une entreprise, qu’ils soient à temps partiel ou à temps plein, bénéficient d’un droit de vacances minimum. 

Si l’on se penche sur le Québec, la Loi sur les normes au travail prévoit que les employés acquièrent un droit de vacances lorsqu’ils travaillent pendant une période de 12 mois consécutifs, sur ce que l’on appelle « l’année de référence » : elle s’étend généralement du 1er mai au 30 avril de l’année suivante. Plus précisément pour chacun, ce droit aux congés dépend de l’ancienneté de l’employé dans l’organisation. 

  • Pour ceux qui travaillent depuis moins d’un an auprès de leur employeur, ils accumulent un jour ouvrable de congés par mois de service, jusqu’à un maximum de 2 semaines de vacances payées par an.
  • Pour ceux qui travaillent depuis plus d’un an en entreprise, ils ont droit à 2 semaines de congés payées et peuvent demander une 3ème semaine de congés sans soldes. 
  • Pour les employés travaillant depuis plus de 3 ans chez leur employeur, ils ont droit à 3 semaines de congés payés. 

Néanmoins, en tant qu’employeur, il est important de vérifier si la convention collective de votre entreprise et de votre secteur prévoit d’autres dispositions, pour toujours respecter vos obligations. 

Bon à savoir : si votre entreprise ferme durant la période estivale par exemple, vous avez la possibilité d’imposer ces congés à vos équipes, en prenant soin de les informer le plus tôt possible, au moins 4 semaines avant la période de vacances en question. N’oubliez pas également de bien appliquer les jours fériés qui sont en vigueur dans votre province. Vous pouvez consulter la liste des jours fériés au Québec ici

Et pour les indemnités de congé?

Côté indemnités de congés, la Loi sur les normes du travail prévoit aussi que le calcul de cette indemnité s’opère en fonction du salaire brut gagné par les employés durant l’année de référence. Pour les employés qui ont moins de 3 ans d’ancienneté continus dans l’entreprise, le montant de cette indemnité équivaut à 4 % du salaire, et 6 % de ce salaire pour plus de 3 ans d’ancienneté continue. D’ailleurs, sachez que vous ne pouvez pas remplacer les vacances de vos employés par une indemnité compensatoire, à moins qu’une convention collective ou qu’un décret applicable dans votre organisation le prévoit expressément. 

Après ces rappels utiles, il est temps de mettre en place une politique de congés vraiment pertinente et efficace dans votre entreprise. 

Pour encore plus de précisions, n’hésitez pas à consulter le site du gouvernement

Lire aussi : Congés personnels et de maladie, nos recommandations pour respecter les lois et offrir plus à vos talents

L’importance d’une bonne politique de vacances

Rester conforme en termes de droit aux vacances des salariés, c’est un bon début bien sûr. Mais ce n’est pas tout à fait suffisant pour instaurer une politique de congés vraiment bénéfique pour vous et vos employés. Tout l’enjeu est de pouvoir placer votre propre curseur pour mesurer le temps dont vos équipes ont besoin pour se ressourcer, garantir une vie d’entreprise harmonieuse et performante pour tous. En effet, des employés surmenés, trop fatigués, qui n’ont pas assez de temps libre – ne serait-ce que le temps d’une fin de semaine prolongée – s’exposent à des risques de surmenage et d’épuisement professionnel plus importants. Ainsi, cela augmente non seulement le risque d’absentéisme et de jours de congés maladie pris pour récupérer, mais cela participe également à un sentiment de découragement et au départ anticipé des talents à la recherche d’un meilleur équilibre de vie. 

Notre recommandation : si vous le pouvez, offrez donc plus que le strict minimum à vos talents pour leur permettre de se reposer autant que nécessaire et ainsi préserver leur productivité lorsqu’ils sont au bureau. À défaut, vous risqueriez de ne récolter également qu’un engagement minimum de leur part… Opter pour une politique de congés claire et bien organisée sera aussi un précieux atout pour votre marque employeur. 

Misez sur un temps de congés flexible

Vous l’avez peut-être remarqué : ces derniers temps, de nombreuses organisations ont choisi d’offrir à leurs employés des vacances illimitées. C’est par exemple le cas de l’organisme québécois La Clinique du coureur, où  chaque employé est libre de s’absenter, tant qu’une bonne productivité est assurée par ailleurs. On pense aussi à la compagnie Tootelo qui, elle, offre 8 semaines de vacances dès l’embauche. Résultat : ce type de politique favorise grandement la satisfaction, le mieux-être au travail, la productivité et la fidélisation des employés. Ils se sentent ainsi plus libres de prendre le temps de vacances dont ils ont besoin pour se récupérer.

Pensez-donc à instaurer une politique de congés aussi flexible que possible. Si vous ne vous sentez pas encore à l’aise avec le principe des vacances extensibles voire illimitées, vous pouvez tout à fait compenser avec d’autres avantages comme des congés parentaux bonifiés, des jours d’anniversaire offerts ou plus de jours personnels proposés. Parfois, il suffit seulement de quelques journées de repos supplémentaire en fin de semaine pour faire la différence pour aider vos équipes à mieux recharger les batteries. 

Veillez aussi à ce que le temps de congés que vous offrez soit toujours cohérent avec la charge de travail de vos équipes : s’ils effectuent un nombre d’heures de travail important, vos talents auront besoin d’un temps de repos plus grand. Et c’est capital pour les garder productifs et impliqués! 

Lire aussi : 10 entreprises québécoises qui misent sur des programmes de mieux-être au travail. 

Encouragez des demandes de congés rapides et faciles

Enfin, votre politique de congés ne pourra prouver toute son efficacité auprès de vos salariés que s’ils se sentent à l’aise avec le fait de demander des vacances et s’ils ont une bonne connaissance de leurs droits aux congés. De votre côté, cela passe par une communication claire de la politique de congés que vous pratiquez, en rappelant régulièrement à vos équipes l’importance de prendre du temps pour soi afin qu’ils ne se sentent pas coupables de vous demander des vacances. L’idéal est même de fournir à vos employés une fiche pratique pour leur expliquer comment faire leur demande de congés auprès de leur gestionnaire (le plus rapidement et simplement possible) et même, comment s’opérera le calcul de leur indemnité sur leur prochain relevé de paie. 

Si vos formulaires de demandes de congés ne sont pas clairs et trop complexes, il est temps d’en changer! Pour cela, des logiciels peuvent grandement faciliter la gestion des congés de vos équipes en gardant un historique de toutes leurs demandes et en se synchronisant directement avec le traitement de leur paie. De quoi limiter le risque d’erreurs et vous aider à gagner un temps précieux !

Ça tombe bien, chez Rise c’est notre métier ! Demandez une démonstration de nos outils, nos spécialistes se feront un plaisir de trouver la meilleure solution pour vous simplifier la vie et celle de votre organisation.


Envie d’autres contenus comme celui-ci, directement dans votre messagerie?

Abonnez-vous à notre infolettre mensuelle pour une foule de ressources RH utiles.


Lire aussi