5 erreurs de recrutement à éviter
6 minute read

5 erreurs de recrutement à éviter

Rise | juillet 14, 2020

« La chose la plus importante qu'une entreprise puisse faire c'est investir dans son recrutement ». Shannon Shaper de l'équipe d'innovation en recrutement chez Google a bien vu juste avec cette phrase. Chez Simple comme Rise, nous croyons aussi en la force de l’humain : les talents sont la ressource la plus précieuse des organisations. Ce sont eux qui bâtissent les idées, les stratégies et les réussites! Pour cette raison, le recrutement est un enjeu primordial : il détermine qui seront les prochains bâtisseurs de votre organisation et comment ils la conduiront jusqu’au succès. Embaucher vos futurs employés, ce n’est donc pas simplement embaucher une main d’oeuvre pour effectuer vos tâches. C’est recruter des personnalités, des savoir-faire, des histoires uniques… bref, des humains qui pourront donner le meilleur d’eux-mêmes si vous en faites autant. Cela implique donc que vous suiviez avec attention chaque étape du processus de recrutement. Et contrairement aux idées reçues, même le plus expérimenté des gestionnaires RH n’est pas à l’abri d’erreurs. 

Simple comme Rise vous prévient donc sur les cinq erreurs de recrutement à éviter absolument au risque de passer à côté des meilleurs talents!

1. Publier des offres d’emploi trop généralistes 

Vous recevez des candidatures et des profils trop éloignés du poste que vous cherchez? C’est peut-être que votre offre d’emploi n’est pas suffisamment claire. Tout comme vous attendez que le CV et la lettre de présentation de vos candidats soient clairs et donnent envie, vous devez en faire autant pour vos descriptions de poste. Dans vos offres d’emploi, indiquez clairement quelles sont les missions du poste, les outils et savoir-faire que la recrue sera amenée à appliquer, les compétences recherchées, le type de profil apprécié, les années d'expérience demandées, etc. Cette description doit refléter le niveau d’exigence de votre organisation, mais aussi vos valeurs d’entreprise. Décrivez votre candidat idéal et comment vous aimeriez que cette personne s'intègre dans votre culture d’entreprise.

Attention à ne pas trop en faire : l'idée est d'être concret sans décourager vos candidats potentiels par une liste de conditions interminable… Vous devez leur donner envie de postuler!

Besoin d’inspiration? Rendez-vous sur la page Carrières de Rise, nous donnons aux candidats un aperçu de notre culture d'entreprise, de nos valeurs et de la façon dont nos candidats peuvent faire la différence. Découvrez aussi les conseils avisés de Didier Dubois et Émilie Pelletier (CRHA) pour bâtir une offre d’emploi accrocheuse.

2. Embaucher sur un coup de tête sans évaluation suffisante

Un candidat qui coche toutes les cases du CV, c’est déjà un excellent début! Mais cela ne veut pas nécessairement dire que sa personnalité va s’accorder avec l’esprit de votre entreprise. Pour en être sûr, mieux vaut ne pas embaucher sur un coup de tête et se fier aux avis concertés de plusieurs gestionnaires de votre équipe, afin que chacun évalue le candidat et donne son retour. Ces différentes entrevues pourront être des étapes clés de votre processus de recrutement. 

Si vous souhaitez évaluer le savoir-faire de votre candidat, mettez aussi en place un test technique : une simulation d’appel client, un exercice de marketing, de comptabilité, d'informatique, de rédaction... Parfois, les idées, l’implication ou l’esprit d’initiative d’un candidat moins expérimenté vous séduiront davantage qu’un candidat qui avait tout pour plaire sur le papier. Consulter les références de vos candidats s'avère aussi très utile pour avoir l’opinion de leurs précédents employeurs. En bref, ne recrutez pas seul et ne vous fiez pas à une seule entrevue, au risque d'avoir de mauvaises surprises.

3. Oublier d’instaurer un calendrier pour le processus d'embauche

Un bonne embauche, c’est aussi un bon timing! Comme l’explique Rémi Lachance, CRHA, la planification est primordiale pour recruter des employés de qualité qui répondent aux besoins de votre entreprise et assurer sa pérennité. La bonne solution : mettre en place un calendrier de recrutement qui détaille le temps que vous passerez à examiner les candidatures, le suivi des candidats et la durée du processus d'entrevue et la date à laquelle vous aimeriez que la personne entre en poste. Cela vous aidera à rester concentré avec des objectifs par étapes clés. Gardez aussi à l’esprit que si vos recrutements prennent trop de temps, vous risquez de voir partir les meilleurs talents chez vos concurrents… 

Bon à savoir : pour gagner du temps tout en étant efficace, saviez-vous que la plateforme tout-en-un de Simple comme Rise intègre aussi un logiciel moderne de recrutement et de suivi des candidats? Il vous aide à gérer facilement les offres d'emploi et les candidatures de votre entreprise, tout au long du processus de recrutement.

4. Ne pas mener des entretiens efficaces

Improviser pendant un entretien d’embauche, ça marche rarement. Ni pour le candidat, ni pour le recruteur. Sans une liste de questions bien préparée pour chaque entrevue, vous risquez de passer à côté d’informations essentielles à savoir sur votre candidat et de baser votre évaluation sur des critères plus subjectifs. Préparez et personnalisez autant que possible votre liste de questions en fonction de chaque poste pour être sûr de choisir le bon professionnel. Structurer votre entrevue à l'avance vous permettra d'élaborer une vraie stratégie pour rassembler des renseignements utiles et ainsi avoir toutes les clés en main pour trouver le meilleur talent pour chaque poste. Cela vous aidera à mener la conversation plus sereinement et de renvoyer également une belle image professionnelle de votre organisation!

Lire aussi : Bien mener vos entrevues vidéo avec des candidats à distance

5. Ne pas faire de suivi auprès de vos candidats

Nous avons tous déjà expérimenté les silences après avoir passé des entrevues… Pour les chercheurs d’emploi, c’est stressant et cela donne aussi une image négative de l’employeur qui n’a pas pris la peine de les tenir informés de la suite du processus. Il est donc important que vous fassiez un suivi auprès de tous les candidats, même auprès de ceux que vous n’avez pas sollicités pour une rencontre. Cela les aidera à être fixés sur votre décision, à passer à l'étape suivante de leur recherche d’emploi, en plus de contribuer à votre marque employeur positive. Même s’ils ne sont pas vos prochains talents, ce sont des professionnels qui émettront un avis sur votre entreprise et la partageront certainement avec leurs pairs!

Envie d’en savoir plus ? Découvrez aussi notre article pour booster votre marque employeur payeur

Give your employees, and yourself, the experience we all deserve.

Book a demo