Si vous êtes dirigeant ou gestionnaire d’entreprise, vous savez combien la gestion d’une organisation est une source de stress. Création de l’entreprise, levée de fonds, risques financiers, complexités juridiques, résultats des affaires et gestion des ressources humaines… les sujets sont multiples et les nerfs des entrepreneurs et dirigeants souvent soumis à rude épreuve. Et c’est normal, on n’apprend pas à piloter une organisation sur les bancs de l’école! Alors en temps de crise généralisée et d’incertitudes profondes comme nous le vivons présentement, les angoisses des leaders sont donc décuplées. 

Que ce soit pour prendre conscience de ces craintes, mieux les formuler pour mieux les appréhender, nous avons rassemblé les principales peurs des responsables d’entreprise. 

Des angoisses humaines avant tout

Les peurs les plus humaines sont les premières angoisses des entrepreneurs. Ce sont les plus intuitives. Parmi elles, la Harvard Business Review identifie notamment un sentiment de solitude récurrent, avec la peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas résister à la pression, de ne pas être suffisamment compétent ou de ne pas avoir suffisamment d’expérience. Vais-je y arriver? Suis-je suffisamment solide? Puis-je assumer toutes ces responsabilités? Suis-je un bon leader pour mes employés? Tous ces questionnements vont de pair avec une peur naturelle de l’échec. Et cela, quelque soit l’âge ou l’expérience.

Trois entrepreneurs québécois parlent notamment de leur sentiment de solitude dans le journal Le Soleil : Johanne Devin (NovAxis Solutions), Christian Goudreau (Arcbees) et Vincent Thériault (Surmesur). Pour y remédier, ils ont rejoint le programme de l’Institut du Mentorat Entrepreneurial Québec, qui rassemble plusieurs centaines d’entrepreneurs sur le Vieux Continent. Et même si cet article date de 2016, on peut probablement affirmer sans se tromper que les derniers mois ont nourri ce sentiment de solitude chez de nombreux chefs d’entreprise. Renseignez-vous!

La pression des affaires 

Vient bien sûr le souci des affaires. Et pour cause, la survie à long terme d’une entreprise dépend de sa rentabilité et de ses liquidités. C’est donc l’une des priorités essentielles des gestionnaires et dirigeants d’entreprises qui demandent : Ai-je la bonne stratégie, les bons produits? Mon offre est-elle pertinente? Combien de clients vais-je pouvoir acquérir? Allons-nous générer suffisamment de revenus cette année? Avec de telles responsabilités, la pression du chiffre est une source de stress importante. 

Les dirigeants d’entreprises craignent notamment d’impacter négativement le chiffre d’affaires avec de mauvaises décisions. D’après le site Maddyness, cette angoisse est particulièrement exacerbée dans les organisations qui se considèrent comme « les plus performantes » : 62% de leurs responsables préfèrent prendre une décision moins risquée, même si elle peut conduire à une baisse des performances espérées. 

Notre recommandation chez Rise : mettre toute votre énergie dans vos affaires et ne pas vous éparpiller dans les détails en déléguant toutes les tâches administratives comme la paie, la gestion des RH et des avantages sociaux. C’est d’ailleurs la stratégie gagnante dont nous parle Hugo Delorme, Président fondateur de la firme MERCURE Conseil dans cet article.

Des doutes sur les compétences techniques 

La troisième catégorie de craintes couramment ressenties par les dirigeants d’organisation concerne les difficultés techniques.

Selon leur formation et leur expérience, les responsables n’ont pas tous la même aisance avec les aspects et le jargon techniques de leur secteur. Il peut y avoir de nombreux doutes sur le fait d’avoir ou non les bonnes connaissances et compétences, la peur de dire « Je ne sais pas », de ne pas maîtriser toutes les ficelles et départements de l’organisation. 

Rassurez-vous, ce n’est pas une fatalité ! Tous les entrepreneurs ont leurs champs d’expertise et leurs lacunes. Pour y remédier, il ne faut pas rechigner à embaucher des professionnels plus compétents que soi. C’est d’ailleurs la vision que partage l’entrepreneur québécois Alexandre Taillefer : pour bénéficier des meilleurs conseils et prendre du recul sur les décisions de votre organisation, il faut enrichir vos équipes de gens d’expérience!

Lire aussi : 10 citations inspirantes pour les dirigeants de petites organisations

Des appréhensions liées à la conjoncture 

Difficile de prospérer en temps de crise… Les appréhensions dues à la conjoncture (politique, économique, sociale) sont bien réelles. En 2020 notamment, il ne fait aucun doute que la crise mondiale généralisée et les incertitudes ont de quoi inquiéter les dirigeants et gestionnaires d’entreprises. Avec un sentiment d’impuissance, une économie au ralenti, une trésorerie en suspens, la peur de mettre les employés au chômage et de perdre leur activité, la détresse des dirigeants augmente, et notamment celle des patrons de PME.

Pour les accompagner, nous avons découvert l’Alliance des coachs : un groupe de coachs professionnels qui répondent présents pour accompagner et conseiller une foule d’entrepreneurs et dirigeants qui se trouvent en difficultés, ou qui désirent simplement échanger autour de leurs défis actuels pour mieux rebondir. C’est un service gratuit!

Des soucis de conformité et un manque de temps

Et quand bien même cela ne suffirait pas, il faut aussi s’inquiéter d’être en parfaite conformité avec les législations fédérales et provinciales concernant le traitement de la paie, des contrats de travail, des ressources humaines… tout ça avec le sentiment persistant de manquer de temps pour tout faire!

Et si on  commençait par vous débarrasser de la paperasse? Imaginez combien de temps vous pourriez gagner si vous déléguiez tous les aspects de gestion administrative de votre organisation? Un bon nombre d’heures, sans parler du stress en moins! 

Rise est là pour vous aider à optimiser la gestion de votre organisation

Chez Rise, on est justement là pour aider les entrepreneurs, gestionnaires et dirigeants d’entreprises à se libérer de leurs tâches de gestion énergivores et répétitives pour leur permettre de gagner du temps et de se concentrer sur l’essentiel. On se charge du traitement de la paie, de la gestion des RH et des avantages sociaux grâce à notre plateforme numérique tout-en-un. Demandez une démonstration gratuite


Envie d’autres contenus comme celui-ci, directement dans votre messagerie?

Abonnez-vous à notre infolettre mensuelle pour une foule de ressources RH utiles.


Lire aussi